Il était une fois…

Une féroce damoiselle.

Bien qu’elle soit fort jolie et bien proportionnée, surtout au niveau musculaire, elle commençait à songer à épousailler un gueux quelconque. Enfin quelconque, pas trop quand même, fallait quand même qu’il puisse soulever ses trois cent quatre vingt kilos.

Qui a dit grosse ?

Le muscle ça pèse lourd bande de médisants. Surtout quand on atteint presque les trois mètres et qu’on est dotée de quatre bras dorsaux.

Toujours est-il que la gente sauvageonne utilisa un art ancestral, le déhanché postérieur bilatéral, saupoudré d’un ouragan de battements de cils.

L’effet des plus immédiat attira une nuée de moucheron démusculé, pas un gramme de force dans un d’leurs bras mais leurs os ne manquaient pas de croquant quand ils la défiaient au bras de fer.

Un combat, Crak. Autre combat, Crok. Un chœur digne d’une église d’hommes hurlant à la fracture. Aucune idée pour la dame jolie de c’que ça peut bien être une Fracteture.

Alors qu’un bouseux de plus s’asseyait à la table des craquages osseux, il lui fit l’affront de n’pas vouloir tendre son bras. Outragée par l’absence de courage du malheureux, la féroce demoiselle s’apprêtait à lui encastrer l’tromblon dans l’fion lorsque, très étonnée, elle observa un petit paquet de feuilles entre ses doigts.

Plissant ses grands yeux doux, une canine dépassant tout de même de sa bouche de molosse, elle daigna jeter un coup d’œil à ce qu’on lui tendait. Prise de passion à la vue des nombreux gribouillis, elle se découvrit fervente lectrice en quelques minutes à peine.

« Quoi donc que c’est qu’ça ? beugla-t-elle.

-Des scans que j’ai imprimé sur ma Espon XP, ça vient du site de la MnS et… »

Mais il n’eut pas le temps de prononcer un mot, la donzelle se jeta sur lui et le demanda en mariage sur le champ.

Leur mariage dura tant que la MnS distribua ses scans, pour l’éternité.

MnS, faiseurs de rêves et de bonheur de monstre en monstre.

 

En copro avec Schlagrume

Skeleton Soldier 23