Ryuha le fenrir des dieux (Partie 2)

L’aventure commence !

 

Les fenrir sont une espèce qui autrefois était très répandue, comme ils avaient une force extraordinaire, ils faisaient tous partie de la famille guerrière. Petit à petit, à force de combattre il n’en restait que très peu, les plus puissants d’entre eux possédaient plusieurs queues.
Mon père, le roi en a 2, sa puissance est ahurissante. Moi j’en possède 3, mais depuis que je suis né, je n’ai aucun pouvoir. Beaucoup s’attendaient à ce que le fils du roi soit aussi puissant que lui, mais ce n’était pas le cas et mon père m’a très vite renié.
« Ce n’est pas en étant faible que tu survivras, tu ne reviendras que lorsque tu sauras te servir de ta magie et de ta puissance physique » disait-il.
C’est alors qu’à peine haut comme trois pommes, je dus me débrouiller seul avec pour seul compagnon un bracelet en jade que ma mère m’avait accroché à la patte.

Dans la forêt, il y avait beaucoup de fruits et de petits animaux grâce auxquels je pouvais me nourrir. Mais personne ne m’avait appris à chasser ou bien à différencier les particularités de la faune car avant c’était les anciens qui débusquaient de quoi nourrir le village.
Alors que j’arpentais la forêt, trois créatures vertes sur deux pattes attendaient cachées, un bout de bois à la main, et de l’autre côté il y avait quelque chose qui me ressemblait, probablement un « loup » qui s’approchait. L’une des créatures se jeta sur lui et les deux autres lui lancèrent des bouts de roche.
Dans la panique, je me suis jeté sur ceux qui lui lançaient des roches, et d’un seul coup de patte une première tête tomba au sol. C’était la première fois que je tuais une créature. Les deux autres créatures s’enfuirent directement après, ma fourrure blanche était devenue rouge, une odeur horrible était accrochée à moi.
Le loup qui était devant moi était stupéfait que quelqu’un le sauve et ce par un fenrir qui pourtant est très rare. Il n’osait plus bouger, un léger son sortit de sa gueule : « Merci ».

N’ayant rien manger depuis mon départ, mon estomac vide se mit à gargouiller. D’un ton sérieux, je lui demandai s’il voulait partager la créature en deux pour la manger.
Il se mit à ricaner, puis me dit : « Si les gobelins se mangeaient ce serait volontiers mais ils ont un goût horrible et leur viande est toxique, mais si tu me poses cette question c’est que tu n’es pas d’ici. D’où viens-tu ? »
« Je viens du royaume de la forêt haute, je suis le fils du roi, mon nom est Ryuha. »

C’est alors que la discussion s’engagea pendant toute la nuit. Ce « loup » faisait partie d’une meute, autrefois puissante, qui fut décimée par la guerre. Désormais, il vit seul et il porte le statut ‘d’oméga’ car il ne possède plus de meute. Son nom est « Ara ».
Ara connaît les recoins de la forêt, il me guida jusqu’à la rivière la plus proche pour me laver.
Arrivé sur place, l’endroit était magnifique. Une grande cascade se jetait dans un bassin d’eau turquoise, des oiseaux de toutes les couleurs étaient perchés dans les arbres.
Ara me faisait savoir que cette cascade était ‘magique’. Elle aurait le pouvoir de te montrer le reflet de ton évolution, car selon lui nous pouvons évoluer. En m’approchant de cette cascade, je pouvais sentir une drôle de sensation, dans le reflet de l’eau une silhouette apparut…
C’était un humain à la peau très claire, un de ses yeux était bleu l’autre violet. Sur son bras pendait un bracelet en jade et dans son dos se cachait trois queues blanches…
« Est-ce ma future forme ? »
« Mon évolution ? »
« Pourquoi évoluer en humain alors que nous nous battons contre ? »

 

Dikizes

 

Gosu 87 (Saison 2)

SMGT 58